Bruxelles

Bruxelles n’est jamais présente là où on l’attend. On croit visiter une grande capitale, on découvre une cité à taille humaine, presque provinciale. On pense découvrir une ville au riche passé médiéval, on reçoit l’impact d’une ville moderne, fruit du développement urbain et industriel du XIXe siècle. On emprunte une rue tortueuse, on bute sur une voie rapide, on cherche des remparts, on tombe sur des tunnels. On imagine Bruxelles cohérente, telle que l’avait rêvée Léopold II, le roi-bâtisseur, et on la trouve brouillonne, voire insaisissable.
Bruxelles est multiple, comme un gigantesque kaléidoscope où chaque perception visuelle est immédiatement contredite par celle qui suit. Ses habitants eux-mêmes ont pour leur cité un sentiment diffus, mêlant attachement profond et dénigrement moqueur.

Formalités du pays

Demande d’informations

Les + vista:

  • Tour panoramique de Bruxelles
  • Découverte libre de la ville
  • Excursion d’une journée à Bruges en option
  • Tour de Bruxelles sur le thème de la bière et du chocolat en option
  • Tour de Bruxelles sur le thème de la bande dessinée en option

Comité d’entreprise Areva Pierrelatte, Pierrelatte (26):

Nous avions programmé notre voyage à Bruxelles/braderie de Lille du 29 août au 01 septembre 2013 et le groupe a apprécié la destination.

Le voyage se déroulait lors de la grande braderie de Lille, le concept a donc été très apprécié.

Seul bémol, le groupe pensait que le tour panoramique se déroulait en bus à toit ouvert à Bruxelles.

Il faut savoir qu’un un tour panoramique est un tour guidée rapide de la ville pour une présentation globale des principaux monuments.

A aucun moment la notion de « tour panoramique » s’associe à un bus à ciel ouvert.

Bon voyage aux prochains,

Vincent – CE Areva Pierrelatte