Norvège

Comment s’étonner de l’origine norvégienne du mot « fjord » ? Ces anciennes vallées glaciaires que la mer a recouvert sur plus de deux mille kilomètres font la réputation de la Norvège. Mais les fjords ne sont pas seuls : les îles Lofoten, le cap Nord et le soleil de minuit sont de sérieux concurrents. Sillonner lors d’une croisière en Norvège, ces paysages magiques vous garantissent un voyage unique.

Formalités du pays

Demande d’informations
Norvège 8j/7nNorvège - Fjords 8j/7nL'avis d'Arnaud

Les + vista :

  • Promenade au glacier de Briksdal
  • Traversée de la vallée de Romsdal, de Mabodalen et du plateau de Hardangervidda
  • Découverte de la Route des Trolls et de la Route des Aigles
  • 3 croisières : sur le Geirangerfjord, le Hardangerfjord et de Bergen à Floro
  • Visite des villes d’Oslo et de Bergen (patrimoine mondial UNESCO)
  • Visite du musée folklorique de plein air de Maihaugen

Les + vista :

  • Découverte du grand lac Tyrifjord
  • Rencontre avec les derniers troupeaux de rennes sauvages du monde
  • 2 Croisière sur le Hardangerfjord & Geirangerfjord
  • Visite de la ville de Bergen
  • Visite de Lillehammer, ville des jeux Olympiques d’hiver en 1974
  • Visite du musée folklorique de plein air de Maihaugen
  • Visite guidée d’Oslo, la capitale norvégienne

Ce pays c’est pour toi ?
Un pays ou l’impression d’immensité et de « bout du monde » sont omniprésentes. Une nature préservée et magnifique qui semble régner sans partage.

Un souvenir une anecdote…
Je me souviens d’une recherche d’hôtel au Cap Nord qui a tourné court. Mes compagnons et moi étions arrivés de nuit dans la ville de Honningsvag (la seule de l’île d’ailleurs) sans avoir bien entendu réserver de chambres. Nous avons alors erré pendant plus deux heures avec notre voiture afin de trouver un lieu où dormir. Après avoir sérieusement songé à dormir dans la voiture (quand même -8 degrés en octobre…), nous sommes alors tombés sur un panneau indiquant une chambre d’hôtes au détour d’une route. Après quelques kilomètres nous arrivâmes dans un hameau sans âme qui vive et trouvâmes la petite maison abritant les chambres d’hôtes. Un couple de motards Israéliens que nous avions rencontré sur le bateau lors de la traversée menant sur l’île, sortit et nous précisa qu’ils avaient trouvé la maison sans personne pour les accueillir mais ouverte néanmoins… Trop contents de pouvoir enfin récupérer de nos émotions, nous nous écroulèrent sur les lits suspendus. Le lendemain matin, quelqu’un frappa à la porte. Il s’agissait de la propriétaire des lieux qui nous expliqua qu’elle laissait toujours les portes de son refuge ouvertes afin d’accueillir les visiteurs perdus. Et, en sortant nous découvrîmes que nous étions alors sur un petit port face à l’océan avec au large des îles qui baignaient dans une lumière étrange et captivante.

Un plat, une musique, une boisson…
Certainement pas le rock satanique qui semble beaucoup plaire dans ces contrées…

Un lieu
La frontière finno-suedo norvégienne. A cet endroit de la carte, deux questions grisantes se posent aux voyageurs : où aller et quoi découvrir ?

Un conseil
Economisez ! Le niveau de vie de ce pays est en effet bien supérieur au nôtre et rendront votre périple assez onéreux.