Birmanie par Didier

retour

Ce pays c’est pour toi ?

Ce pays aussi est un gros coup de Cœur ! J’ai été émerveillé par la gentillesse de la population, comme souvent en Asie, la beauté des sites et des paysages, l’histoire, la spiritualité et l’artisanat… Le pays est grand de Yangon, à Mandalay en passant par le lac Inle, les vols intérieurs sont donc incontournables ! Le pays est varié, entre balades en bateau sur le lac Inle, Bagan, avec ses milliers de Stupas, que l’on peut survoler en Montgolfière au lever du soleil, mais aussi s’y balader en scooter électriques ou bien à vélo ou à cheval, et enfin, le voyage s’est terminé sur la plage paradisiaque de Ngapali, sans oublier Yangon et Mandalay.


Un souvenir, une anecdote ?

Un apéro sur un banc de sable pour assister à un magnifique coucher de soleil d’un côté et au lever de la lune de l’autre ! L’apprentissage du Chinlon (sport national des birmans) avec les locaux était la cerise sur le gâteau de ce moment inoubliable !


Un plat, une musique, une boisson ?

La musique n’est pas le point fort de la Birmanie, ou du moins, elle n’est pas à mon goût !

En boisson, nous avons goûté un cocktail à base de rhum, mais rien de local. Le thé reste la boisson la plus consommé.

La cuisine birmane est influencée par les cuisines indienne, chinoise et thaïlandaise ainsi que par des ethnies locales : Bien sûr à base de Riz ou de nouilles de blé, généralement en soupe accompagné de volailles ou de poissons avec des légumes. Le curry est également très présent. Nous avons participé à un cours de cuisine dans un jardin d’une vielle cuisinière et j’en garde également un très bon souvenir.

 

Un lieu ?

L’un des joyaux du pays, le Lac Inle, situé au centre de la Birmanie. Il se découvre en bateau afin d’aller à la rencontre des habitants, qui vivent sur l’eau dans des villages sur pilotis. Nous observons les pécheurs, véritables équilibristes. Le temps s’arrête, l’atmosphère est paisible et sereine. Les lumières sont variées, depuis le lever du soleil jusqu’au coucher. Dormir dans un hôtel sur pilotis est une belle expérience ! Enfin nous avons découvert l’artisanat local (fabrique de tissus en soie et en lotus), mais aussi fabrique de cigares puis nous avons terminé par une balade en kayak au milieu des jardins flottants. De jolies balades à vélo sont également possibles autour du Lac pour la visite des villages.


Mon conseil ?

Lorsque l’on parle de la Birmanie ou du Myanmar, on entend souvent des choses négatives avec les histoires de la Junte et des Rohingyas, qui existent effectivement. Mais lorsque l’on visite le pays, nous ne sommes absolument pas confrontés à cela. Les conflits se passent au Nord-Ouest du pays et, lors d’un voyage en Birmanie, nous n’allons pas dans ces régions.

Pour le conseil technique, une entrée Mandalay et une sortie par Rangoon est selon moi la meilleure option !

Selon le budget, prolonger le voyage dans l’archipel des Mergui situé dans la mer d’Andaman rendra ce voyage encore plus époustouflant !

Les différentes personnes qui ont visité la Birmanie sont unanimes : la Birmanie est sans conteste l’un des plus beaux pays du Monde !